Interview de Vadim Jean (traduit)

Publié le par BaronBreton

Nous vous proposons de retrouvez l'intégralité de l'inteview de Jean Vadim traduit ci-dessous par Leïa Tortoise, dont nous vous parlions dans cet article :

Le réalisateur Vadim Jean raconte comment il a adapté les romans du Disque-monde de Terry Pratchett en films
By David Bentley on Oct 20, 08 12:17 AM in Sci-fi zone


Le réalisateur primé Vadim Jean, qui a créé des versions film réussies des romans du Disque-monde de Terry Pratchett, dit que le temps qu'il a passé à l'Université de Warwick en tant qu'étudiant d'histoire a aidé à poser les fondations de sa carrière.

L'adaptation qu'a fait Vadim du Hogfather (NdT: adapté du roman Le Père Porcher) de l'auteur de fantasy a été diffusée sur Sky One en 2006. Il a continué en fusionnant The Colour of Magic (NdT: La Huitième Couleur) et The Light Fantastic (NdT: Le Huitième Sortilège) de Pratchett en un film en deux parties, The Colour of Magic, qui a été diffusé sur la même chaîne cette année à Pâques.

Dans un podcast de l'Université de Warwick, Vadim expliquait comment il est passé d'un historien en herbe à un producteur et réalisateur de film et de téléfilm.

Vadim a dit qu'il s'était impliqué dans le lancement d'une chaîne de télévision du syndicat d'étudiants à l'université, ce qui l'avait aidé à apprendre beaucoup de choses sur la TV et la réalisation de film. C'est aussi l'endroit où il a commencé à prendre un sérieux intérêt à regarder des films sur le grand écran à une fréquence régulière. Il y a vu beaucoup de films qui l'ont influencé comme Blade Runner, Ghandi et Les Chariots de Feu. Il y a aussi rencontré et collaboré avec un grand nombre de personnes avec qui il travaille toujours aujourd'hui.

Vadim a expliqué que ses études d'histoire l'aident encore maintenant dans ses recherches pour son projet de film sur le poète écossais mondialement célèbre Robert Burns, pour lequel il espère faire jouer Gerard Butler dans le rôle principal. Il travaille actuellement sur le scénario.

Interrogé sur ses adaptations des romans du Disque-monde de Pratchett, Vadim a dit que ça avait été "un rêve devenu réalité" parce qu'il adore le Disque-monde.

Il a dit: "Je me souviens du moment où je me suis assis pour commencer à adapter Hogfather, en me disant 'Oh la la, j'ai une icône nationale entre les mains et comment diable puis-je espérer rendre justice à l'auteur le plus vendu en Grande-Bretagne.' Je pense que ça aide que je sois fan et que j'aimais les livres avant de commencer à faire les films."

Ayant vu le premier jet, Pratchett a demandé à rencontrer Vadim et, à son grand soulagement, lui a dit: "Je l'aime vraiment, en grande partie parce que ce sont principalement mes propres mots."

Vadim a ajouté: "Ca ne sert à rien d'adapter un livre qu'on aime pour le transformer en quelque chose qui ne ressemble pas au livre original.

Nous avons travaillé très étroitement avec Terry et nous avons fait tous les principaux castings à côté de lui. Il a été complètement captivé par le casting.

Le moment où j'ai su que j'étais accepté a été quand, lors de la réunion du premier scénario, il a dit 'Ceci est une bonne ligne, est-ce une des tiennes ou une des miennes?' J'ai dit que c'était une des miennes et il a dit 'J'aurais été fier que ça soit une des miennes.' Après mes deux films, j'ai l'impression d'entendre la voix de Terry et quand je dois tourner une nouvelle scène j'ai la sensation de comprendre ce qu'il me dit, ce qu'il veut. Il a dit en public: 'Ce qu'il y a, c'est que Vadim pige'.

Ce qui me rend heureux c'est que Terry et un grand nombre de fans ont trouvé que les films étaient fidèles aux livres et étant donné que nous aimons les livres et qu'ils sont des richesses nationales, c'est tout ce que j'espérais.


On en parle sur le forum

Publié dans News

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article